Archive for the ‘Travail à domicile’ Category

Faciliter la gestion de son entreprise à domicile

travail ordinateur

Si vous êtes auto-entrepreneur et que vous gérez votre entreprise à domicile, vous savez combien il peut être compliqué de s’y retrouver et de bien savoir gérer la partie administrative. Pourtant, bon le bon fonctionnement de toute entreprise, il est essentiel d’avoir une gestion impeccable. On vous donne quelques conseils pour faciliter la gestion d’une entreprise à domicile.

Y consacrer du temps

Dans un premier temps, il faut savoir que la gestion administrative est obligatoire pour toutes les entreprises, vous ne pourrez pas y couper. Il est donc indispensable de se faire à l’idée qu’il vous faudra forcément y consacrer du temps. La meilleure solution est encore de bloquer des créneaux spéciaux pour la gestion, que ce soit la comptabilité, le paiement des factures ou encore l’envoi de formulaires officiels ou déclarations aux administrations. Cette partie conditionne votre activité et le droit de continuer de l’exercer. De plus, tout doit être irréprochable en cas de contrôle. Réservez donc une matinée pour faire votre comptabilité par exemple et une autre pour les impôts par exemple. Concentrez les périodes pour le faire une bonne fois pour toute et que ces tâches ne s’étalent pas un peu chaque jour. C’est comme retirer un pansement d’un coup sec !

ordinateur portable bureau

Avoir le bon matériel

En plus d’une bonne organisation, il est absolument essentiel d’avoir le bon matériel. En effet, il ne faut pas perdre de temps avec des problèmes logistiques. Lorsque vous vous lancez dans votre gestion pour une journée ou une demi-journée, ayez tout ce qu’il vous faut sous la main. C’est à dire que vous devez avoir vos documents biens classés et archivés dans des classeurs ou des pochettes. Ayez suffisamment de papier pour imprimer ce qui doit l’être ainsi que des cartouches d’encre de rechange. Pour gagner du temps, faites faire des tampons avec les informations de votre entreprise et votre signature, chez Trodat par exemple. Au moment de remplir et signer les papiers, vous gagnerez un temps fou. Enfin, n’hésitez pas à consacrer un petit budget pour la gestion comme l’acquisition d’un logiciel de gestion, cela pourrait vous faire gagner un temps précieux. Et pour ceux qui n’ont vraiment pas la gestion dans le sang, il est encore préférable de sous traiter cette tâche à des professionnels.

Télétravail : comment aménager mon espace de travail ?

télétravail

Si le télétravail présente de nombreux avantages, il n’en reste pas moins qu’il implique de savoir bien organiser son temps et son bureau, et de travailler sa volonté. Voici quelques pistes pour aménager un espace de travail efficace et agréable.

Réserver un espace au travail

Si votre habitation le permet, l’idéal est bien sûr de destiner une pièce à votre activité. Si vous vivez dans un petit appartement, cela sera moins facile ! Identifiez dans ce cas un coin bien isolé, qui deviendra votre bureau. Évitez de travailler sur votre table basse ou votre coin bar, vous perdriez beaucoup en confort et en concentration. L’essentiel est de s’établir une zone de travail qui n’est pas utilisée durant les petits moments de la vie quotidienne. Ainsi, inconsciemment vous vous conditionnez aux conditions de travail et serez amenés à être plus productif, sans que vous ayez l’impression que ce dernier s’invite dans votre vie privée.

Avoir tout le nécessaire à portée de main

Cela peut sembler évident, mais il vaut mieux le préciser. Pour éviter de courir toute la journée derrière un câble ou un stylo, faites-en sorte de laisser tout le matériel nécessaire dans votre bureau : ordinateur, chargeurs, téléphone, connexion, logiciels, articles de papeterie… Prévoir l’équipement indispensable aux missions données et pour garder contact avec ses collègues ou clients est gage de réussite. En effet, il est important de pouvoir rester joignable, que cela soit par téléphone ou par mail. Cela vous permettra de rester informés des dernières nouvelles, avancées au sein de l’entreprise et contribuera à maintenir la confiance qui règne entre vous et votre manager.

 

télétravail décoration

Soigner l’ambiance et la décoration

C’est aussi l’avantage de travailler chez soi : décorer son bureau à son goût et en faire un coin confortable et chaleureux. Il a été prouvé que les salariés étant en télétravail sont 15% plus efficaces. Cette efficacité passe en grande partie par leur milieu dans lequel ils se trouvent, c’est pourquoi choisissez bien vos meubles. Ils doivent être de qualité et l’ambiance générale doit vous donner envie de vous mettre au travail.

Optimiser la luminosité

L’éclairage est un élément crucial dans un environnement de travail, étant donné que ce dernier peut jouer sur le moral d’une personne. Si possible, choisissez un emplacement bénéficiant d’une bonne lumière naturelle. En outre, prévoyez une lampe de bureau et/ou un lampadaire suffisamment puissant pour les fins d’après-midi d’hiver ou les journées pluvieuses.

Prévoir de quoi ranger et classer

Si vous avez choisi de travailler sur un coin de table et, une fois la journée terminée, de ranger tous vos dossiers et votre matériel dans votre cartable, avant de tout ressortir le lendemain, vous ne tiendrez pas longtemps. Gare toutefois à ne pas tomber dans vos travers si vous êtes une personne qui a tendance à être désordonnée. Même si votre bureau se situe dans votre pièce principale, aménagez des espaces de rangement réservés à votre activité professionnelle, afin d’être efficace du matin au soir et d’éviter les distractions. Il existe une multitude de rangement au design varié :

  • Module de rangement à tiroir
  • Meuble de rangement standard ou coulissant
  • Mallette à rangement
  • Trieur de documents de bureau
  • Chemise porte-documents
  • Et bien d’autres

 

Maintenant, vous avez toutes les clés en main pour faire de votre expérience en télétravail une réussite ! Avec de l’organisation, de la volonté et un milieu de travail à votre image, vous avez toutes les chances de fournir les résultats attendus par votre manager.

N’hésitez pas à partager votre expérience avec nous !

Comment se lancer dans la vente de repas faits maison ?

Préparer des repas faits maison et les vendre via un portail Internet ou le téléphone n’est pas une idée originale, mais elle peut vous rapporter gros. Si vous appréciez cuisiner de bon petits plats et que l’étude de la concurrence ne vous indique pas le contraire, se lancer est une bonne idée. Mais comment ?

Définir un concept novateur

Pour que votre petite entreprise fonctionne, il vous faut un concept original, inventif et à prix raisonnable par rapport à la concurrence. Allez-vous vous orienter vers les spécialités du terroir, la cuisine orientale, le régime végétarien ou les plats à base de poisson ? A vous de définir, selon vos goûts et la concurrence, le concept idéal. Bien sûr, vous pouvez faire le choix d’une cuisine haut-de-gamme ou bio qui vous permettra de proposer des tarifs un peu plus élevés.

Quoiqu’il en soit, il vous faudra travailler avec des denrées de qualité. Utilisez donc de la viande garantie française, des volailles fermières et des produits de la mer issus de l’association France Filière Pêche. Côté fruits et légumes, misez sur le local et favorisez les mets de saison : cela garantira un goût frais et unique à vos plats. En plus, vous pourrez établir des partenariats avec certains maraichers, pour un business gagnant-gagnant.

Pour faire des économies, pensez également à des idées malines pour la livraison des repas. Par exemple, travailler en famille et pratiquer le « click and collect » (enlèvement sur place) permet d’assurer la livraison à moindre coût. Attention cependant à ne pas transformer votre salon en salle de restaurant si vous optez pour cette solution, car vous n’en avez pas le droit. Il vous faudra donc aménager un espace spécialement prévu à cet effet.

Attention, vous ne pourrez pas vendre non plus de boissons, à moins d’obtenir une licence délivrée par les services fiscaux. Cela peut d’ailleurs être un vrai plus pour proposer des formules complètes aux gourmands. Autre bonne idée : bien indiquer la provenance de vos matières premières et pourquoi leur modes de capture/d’élevage/de production pour rassurer le consommateur (zoom sur la technique de pêche au filet, sur la nourriture donnée aux bovins, etc.).

Statut juridique et obligations légales

Pour débuter votre activité de vente de repas faits maison, vous n’aurez pas besoin d’importants investissements. En effet, les plats commandés sur Internet ou par téléphone peuvent être réalisés dans votre cuisine. Cette dernière doit bien sûr respecter les conditions d’hygiène et de sécurité en vigueur, car vous pourrez être inspecté à tout moment par les services chargés des contrôles sanitaires, des contrôles de police ou des contrôles des fraudes (DGCCRF).

De même, le local ou partie de votre appartement qui recevra du public (si c’est le cas, car vous pouvez opter pour une vente à emporter sur rue) devra être conforme aux mesures de sécurité incendie et d’hygiène. Pour cela, vous devrez faire une demande de passage de la commission de sécurité à votre mairie.

Concernant le statut juridique de votre entreprise, nous vous conseillons de débuter avec le statut de micro entreprise. Vous ne prenez ainsi aucun risque, car vous pourrez savoir à l’avance le montant de vos prélèvements obligatoires. Seul inconvénient : votre activité est plafonnée à 33.100 euros de chiffre d’affaires annuel (soit environ 2750 euros par mois).

Si vous atteignez ce plafond, vous pourrez choisir par la suite un autre statut. Si vous êtes seul(e), nous conseillons d’opter pour la SASU. Si vous travaillez en famille et que vous êtes au moins deux personnes, nous vous conseillons d’opter pour la SAS. Ces deux statuts vous permettent de passer vos frais en déduction des bénéfices, de récupérer la TVA, sans plafonnement.

Enfin, bon à savoir, l’activité de vente de repas faits maison à emporter dépend à la fois du registre du commerce et de la chambre des métiers. Il vous faudra donc une double immatriculation.

Travailleurs à domicile : comment faire en cas de maladie ?

Contrairement aux salariés, les auto-entrepreneurs ne sont pas obligés de souscrire à une mutuelle. Cependant en cas de maladie, d’accident ou de frais de santé élevés, une mutuelle s’avère utile.

La loi Madelin

La loi Madelin, instaurée depuis le 11 février 1994, permet aux travailleurs non-salariés de disposer de plusieurs avantages semblables à ceux des travailleurs salariés. Grâce à la loi Madelin les TNS peuvent bénéficier d’une retraite complémentaire, d’une mutuelle complémentaire santé et d’une assurance chômage. Il existe donc différents types de contrats Madelin, auquel le TNS peut choisir de souscrire ou non :

  • La retraite Madelin
  • La prévoyance Madelin
  • La mutuelle Madelin
  • L’assurance chômage travailleurs non-salariés

Avant la mise en place de cette loi, les travailleurs non-salariés était très peu nombreux à posséder cette protection sociale.

Comment fonctionne une mutuelle pour les indépendants ?

Un medecin prend la tension d'une femme

Le fonctionnement d’une mutuelle pour TNS est sensiblement le même que pour un travailleur salarié. La mutuelle permet de couvrir en partie ou totalement les frais de santé non pris en charge par l’assurance maladie. Elle assure aussi d’autres services comme l’établissement de la carte de sécurité sociale européenne ou le traitement des formulaires de choix du médecin traitant.

Pour choisir au mieux votre mutuelle comparez les différentes offres et identifiez clairement vos besoins.

Sachez aussi que les indépendants ont le droit à des indemnités journalières de maladie. Les montants et durées dépendent du statut du TNS et sont à vérifier auprès de l’assurance maladie et de votre mutuelle.

Même si le RSI est supprimé depuis le 1er janvier 2018 votre mutuelle pour indépendants reste la même est continue de vous offrir ses prestations. Pour plus d’informations, vous pouvez demander un rendez-vous à votre conseiller Sécurité Sociale Indépendant.

Maison : comment composer sa pharmacie ?

Que faut-il avoir dans sa pharmacie ? Photo Pixabay

Dans sa maison, tout le monde dispose plus ou moins d’une pharmacie. Il y a les hypocondriaques qui anticipent tout, même un insufflateur ou un sac d’oxygénothérapie “au cas où”, et les autres, moins prévoyants, qui ne possèdent qu’une boîte de paracétamol périmée qui traîne on ne sait plus où.

Où mettre sa pharmacie ?

Plus sérieusement, comment constituer une pharmacie ? Tout d’abord, il faut choisir l’emplacement. Si la salle de bain est souvent privilégiée, ce lieu est, en fait, une mauvaise idée ! De nombreux médicaments supportent mal l’humidité ! Comme les pommes de terre, choisissez un endroit sombre, frais et sec pour ranger vos produits de pharmacie. Et surtout, hors de portée des enfants si vous en avez.

Quels sont les indispensables de votre pharmacie à la maison ?

Voyons maintenant quels sont les indispensables d’une pharmacie :

  • Un thermomètre médical, si possible frontal pour éviter les pleurs des enfants.
  • De l’alcool à 70 % ou de l’eau oxygénée
  • Un antiseptique qui ne pique pas pour les enfants… mais aussi pour les grands !
  • Une solution anti-moustique, ou anti-démangeaison
  • De l’arnica en cas de chute
  • Des anti-douleurs, à commencer par du paracétamol.Indispensable en cas de douleur ou de fièvre.
  • Un anti-diarrhéique
  • Un anti-spasmodique
  • Des pansements de toute taille
  • Des bandelettes et du sparadrap
  • Un flacon de gouttes nasales
  • Éventuellement un sirop antitussif, sachant qu’ils sont souvent inefficace et que du lait et du miel peuvent suffire
  • Une pince à épiler, pour enlever les échardes.

Évidemment, vous devez toujours avoir à l’avance vos traitements habituels et ceux de vos enfants, notamment ceux qui sont indispensables tels que les pilules contraceptives et autres médicaments contre la tension.

Emmenez un sac de secours en vacances

Vous pouvez également posséder un petit sac de secours à emmener en vacances, avec tout le nécessaire contre les petits bobos et les moustiques ! Indispensable si vous partez en famille, en randonnée, et encore plus dans un pays étranger. Attention cependant, si vous prenez l’avion, à bien laisser votre trousse dans votre sac en soute. Il est interdit d’emmener des flacons de plus de 100 ml en cabine.

Enfin, en vacances ou à la maison, éviter l’auto-médication. Au moindre doute, consultez un médecin qui vous délivrera une ordonnance avec les bons médicaments.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Travailler à domicile : comment aménager son bureau ?

travail-domicile

Lorsqu’on travaille de chez soi, il faut savoir organiser son espace professionnel. Alors pour créer une ambiance de travail productive mais aussi agréable, voici nos conseils.

Travailler à la maison : fixer les règles

Si vous êtes auto-entrepreneur, votre bureau est très certainement installé dans votre appartement ou votre maison. Pour vous sentir bien et à l’aise dans votre vie professionnelle, il faut dès le départ instaurer quelques règles.

Il vous faudra dans un premier temps cloisonner votre vie professionnelle et votre vie personnelle, pour éviter que vos heures de travail ne débordent sur le temps consacré à votre famille ou vos loisirs. Définissez également des horaires de travail, comme en entreprise. Cela vous obligera à avoir un vrai rythme de travail. Accordez-vous une heure pour déjeuner, voire plus si vous devez rencontrer un client.

L’idéal est donc d’avoir une pièce entièrement dédiée à son activité. Veillez à ce que votre vie personnelle ne s’y incruste pas. Cette pièce ne doit contenir que des éléments en rapport à votre activité. Cela vous évitera de vous éparpiller.

Bien organiser son coin bureau

Le travail à domicile offre de nombreux avantages. Encore faut-il savoir organiser et optimiser son espace. Pensez donc avant d’entamer votre activité à définir précisément vos besoins. Faites une liste de ce qu’il vous manque : fournitures, matériel, téléphone…

S’il est évidemment très important de mettre en place une organisation rigoureuse et méthodique pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté, votre activité doit rester un plaisir. Profitez-en pour créer une atmosphère confortable et chaleureuse, selon vos propres goûts. Pour vous aider, n’hésitez pas à d’abord faire un plan pour vous aider à trouver la meilleure configuration.

Ne meublez pas votre bureau de bric et de broc. Faites-vous plaisir et investissez dans des meubles de qualité, surtout si vous êtes amenés à recevoir des clients.

Une chaise de bureau confortable n’est pas un luxe. Epargnez-vous le mal au dos en investissant dans une chaise de qualité, réglable en hauteur avec un dossier inclinable.

chaise-bureau

Fauteuil de bureau à roulettes Lucy par Alinea (219€)

Dans le meilleur des cas, votre bureau doit être positionné de manière à profiter de la lumière naturelle au maximum. Pour prendre le relais le soir ou les jours de mauvais temps, pensez à investir dans un lampadaire, qui apportera lumière et style à votre pièce.

Munissez-vous également de fournitures afin de ranger et classer vos affaires, notamment les documentas administratifs. Rangez-les dans une armoire pas cher que vous pouvez customiser pour l’intégrer parfaitement à votre déco.

Côté déco, faites-vous plaisir mais ne surchargez pas votre bureau pour éviter la déconcentration. Créez-vous un espace qui vous ressemble et dans lequel vous puissiez vous concentrer.

Quelques exemples de bureaux à domicile

En manque d’inspiration ? Voici quelques idées de bureaux à domicile repérés sur Pinterest. Du vintage, du girly, du moderne…, il y en a pour tous les goûts.  

 

 

Enregistrer

Travail à domicile: devenir rédacteur web

Vous possédez des talents d’écriture ? Faire de ce talent un métier vous intéresse ? Sachez que vous pourriez bien devenir pigiste ou rédacteur de contenu web. Si vous disposez d’internet stable à la maison, et que vous n’aimez pas trop les déplacements, vous pouvez très bien exercer le poste à domicile. Une dépense de moins donc, alors pourquoi se priver de cette opportunité ?

Le rédacteur web, une aide importante pour votre site

travail-redacteur-web

Avec l’évolution d’internet, le rédacteur web est devenu indispensable aujourd’hui. En effet, l’internet a su révolutionner le monde de l’information et avec le temps, le contenu est devenu très important pour bons nombres d’entreprises. La rédaction web se considère en effet comme un moteur générateur de visite pour certains sites internet. Le rédacteur web, grâce à son contenu simpliste, concis et clair pourra en effet vous aider à retrouver un bon positionnement sur les moteurs de recherches. A l’aide d’un site internet, d’un hébergement WordPress ou tout autre hébergeur web, trouvez un nom de domaine disponible, créez votre entité et demandez à un rédacteur web de réaliser des contenus originaux et qualitatifs. Vous aurez de ce fait plus de chances de surpasser la concurrence et surtout de vous faire connaître et de faire connaître au grand public les produits, les informations, ou les services que vous souhaitez présenter. En bref, pour accroitre votre notoriété et renforcer la popularité de votre site internet, faire appel à un rédacteur contenu web est important.

Le métier de rédacteur web à domicile

travail-domicile-web

Vous avez cette capacité de rédiger un bon contenu web ? Vous êtes donc la personne dont un site web professionnel a besoin pour augmenter son référencement et son nombre de visiteurs. L’occasion de devenir pigiste ou rédacteur de contenu web s’offre donc à vous. Selon votre choix, vous pourriez travailler dans une agence de rédaction web, ou chez vous-même si vous disposez d’internet stable. L’avantage du dernier point c’est que vous pourriez faire de cette tâche un complément de revenu. Vous cherchez un emploi le weekend en tant que salarié (CDI, CDD…) ? Vous souhaitiez conjuguer un second emploi avec vos horaires de disponibilité ? Vous pourriez très bien vous lancer dans la rédaction de contenu web à domicile. Cet emploi vous permet en effet de travailler à temps choisi et pendant votre temps libre.

Cependant, il est important de savoir que le travail a domicile sur internet en tant que pigiste est une bonne solution si vous êtes passionné(e) de journalisme ou d’écriture. Écrire ne s’improvise pas!

Enregistrer

Enregistrer

Auto-entrepreneur : quels sont mes droits à la formation ?

Depuis le 1er janvier 2011, les entrepreneurs inscrits sous le statut d’auto-entrepreneur cotisent au titre de la formation professionnelle. La contrepartie de cette cotisation est le droit à la formation. Découvrez ces droits méconnus des auto-entrepreneurs.

formation

Un droit à la formation reconnu pour les auto-entrepreneurs

Il a fallu attendre le 1er janvier 2011 pour que les auto-entrepreneurs soient soumis à la contribution à la formation professionnelle. En contrepartie du paiement de cette charge, les auto-entrepreneurs bénéficient désormais de droits à la formation. Pour utiliser ces droits, l’auto-entrepreneur reçoit chaque année une attestation spécifique.

Chaque mois ou chaque trimestre, selon l’option choisie par l’auto-entrepreneur, l’URSSAF prélève sur le chiffre d’affaires réalisé un pourcentage directement reversé auprès d’un centre de formation professionnelle également choisi par l’entrepreneur, et qui peut être soit le FAFCEA (Fonds d’assurance formation de chefs d’entreprises artisanales), soit l’AGEFICE (Association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprises), soit le FIFPL (Fonds interprofessionnel des professionnels libéraux).

Le paiement de cette cotisation est obligatoire, même si l’auto-entrepreneur n’utilise pas ses droits à la formation.

Utiliser ses droits à la formation d’auto-entrepreneur

Pour suivre une formation à Lyon par exemple, l’auto-entrepreneur doit obtenir un dossier de prise en charge auprès du centre de formation professionnelle auquel il adhère et auprès duquel il cotise. Ce dossier doit être rempli et remis au centre de formation concerné dans le mois qui précède le début de la formation.

Après validation du dossier de formation continue à Lyon ou ailleurs, le coût pédagogique de la formation est remboursé à l’auto-entrepreneur dans la limite d’un certain plafond qui avoisine en moyenne 1 000 euros/an et par auto-entrepreneur selon le centre de formation en question. Avant de choisir sa formation pour se perfectionner, l’auto-entrepreneur doit donc se renseigner auprès de son centre de formation pour connaître le montant de sa prise en charge.

Pour plus d’informations : https://www.rsi.fr/formation.html

Maquettiste PAO : comment se mettre à son compte ?

Le maquettiste PAO a pour mission la conception graphique de différents supports. Cette activité peut tout à fait être exercée en indépendant, y compris avec le statut d’auto-entrepreneur. Quelques conseils.
designerin im bro fertigt eine skizze an

Pour voler de ses propres ailes en tant que maquettiste PAO

Le web est l’un des vecteurs favorisant le statut d’auto-entrepreneur. Nul besoin de chercher beaucoup sur Internet pour trouver une formation maquettiste PAO de qualité. Certes tous les enseignements dispensés n’aboutissent pas forcément sur une certification qui impressionnera les employeurs, mais évidemment l’intérêt de l’auto-entrepreneur est ailleurs. Il s’agit surtout pour le maquettiste PAO d’acquérir tous les outils pour voler de ses propres ailes et satisfaire ses futurs clients.

Penser à faire son site

L’idéal pour le maquettiste indépendant opérant sur ordinateur est de posséder son propre site, lequel aura au moins deux rôles. Véritable siège social de l’entreprise, il servira d’une part d’interface entre le créateur et les clients.  Et d’autre part, bien réalisé, il fera office de vitrine publicitaire pour les talents du maquettiste.

C’est pourquoi une formation sur WordPress pour acquérir les bases les plus techniques de création de site est un atout non négligeable pour qui veut transformer son espace de travail en puissant outil d’autopromotion. Des qualités de rédacteur Web, d’infographiste, et une formation montage vidéo sont également appréciables. Pour finir (ou plutôt pour commencer), l’entrepreneur s’inscrira sur les sites professionnels regroupant les annonces des indépendants du web.

Une fois l’espace de travail aménagé et les premiers éléments de son réseau professionnel constitués, il sera temps pour le maquettiste d’obtenir le numéro SIREN de son entreprise et de signaler son statut aux services fiscaux.

Pourquoi travailler à domicile?

Télétravail

Les avantages de travailler à la maison

Que vous montez votre propre entreprise ou que vous choisissez un télétravail, il faut savoir que le travail à domicile offre de nombreux avantages.

D’un côté, vous pouvez économiser sur les frais de transport et de vêtements en travaillant à la maison, et vous bénéficiez généralement d’horaires flexibles, surtout quand c’est votre propre entreprise. Et d’un autre côté, vous pouvez vous occuper de vos enfants et surtout être plus présents pour eux.

Mais, avant de prendre la décision de travailler à la maison, assurez-vous de comprendre les enjeux.

La gestion des perceptions

Les gens ont souvent l’impression que le travail à domicile est en quelque sorte moins sérieuse que le vrai travail. Dissipez ce malentendu en gardant un horaire fixe autant que possible.
Fixez le temps de réponse aux appels téléphoniques, les réunions avec les clients pour que les gens sachent quant est ce qu’ils peuvent vous joindre.

Configurez votre bureau à domicile

Établissez une zone uniquement à votre travail. Cela permet de maintenir votre vie professionnelle et contribue à faire comprendre à votre famille que votre travail est réel.

Restez engagé

Même si vous aimez travailler seul, ne laissez pas l’isolement du travail à domicile vous empêcher de rester engagé professionnellement.

Il est nécessaire d’entretenir des contacts réguliers avec vos superviseurs et être au courant des derniers projets.

Pour les propriétaires d’entreprises à domicile, la participation à des séminaires de l’industrie, la formation continue ou d’autres événements publics pertinents sont  importants pour conserver votre mobilité professionnelle.