Construire une maison écologique : ce qu’il faut savoir

Plus respectueuse de l’environnement, la maison écologique est aussi plus saine et mieux isolée. Elle offre donc une qualité de vie supérieure à une maison classique. Grâce à ses équipements, elle produit aussi une grande partie de l’énergie dont elle a besoin. Confortable et économique : la maison écologique a tout bon !

Les caractéristiques de la maison écologique

La principale caractéristique de la maison écologique est sa structure puisqu’elle est réalisée à l’aide de matériaux naturels non toxiques, comme la pierre ou le bois. Une maison écologique est spécifiquement conçue suivant des principes bioclimatiques. Elle peut notamment s’équiper de capteurs solaires et de panneaux photovoltaïques et d’un système de captage et de stockage de l’eau de pluie. Une maison écologique ne se construit donc pas au hasard : le choix du terrain est capital, car l’environnement direct va déterminer la structure de la maison et ses équipements. Dès le départ, il est donc préférable de prendre contact avec un professionnel connaissant bien la région et les solutions les mieux adaptées au climat. Ainsi, si vous souhaitez construire une maison écologique en Vendée, prenez soin de vous adresser à un constructeur de maison de La Roche-sur-Yon ou des environs : il sera à même de vous conseiller.

Le budget d’une maison écologique

Lors de sa construction, la maison écologique coûte plus cher qu’une maison traditionnelle. En fonction des matériaux et des équipements, vous devrez prévoir un investissement de 5 à 15% plus élevé que pour une maison classique. Cependant, la maison écologique se distingue aussi par son isolation. A long terme, elle vous permettra de faire d’importantes économies : jusqu’à 80% sur le chauffage si vous adoptez le bois, et 30 à 50% sur l’électricité. Les économies que vous pourrez effectuer dépendront avant tout de la classe de votre maison écologique. Une maison BBC, ou bâtiment basse consommation, représentent le nouveau standard des logements neufs. Plus économique, la maison autonome est capable de produire l’énergie nécessaire à son chauffage. Enfin, la maison à énergie positive est en mesure de produire davantage d’énergie qu’elle n’en consomme. Là encore, l’environnement de la maison écologique est déterminant. La construction d’une maison à Challans permet par exemple de bâtir une maison à énergie positive. Afin de déterminer quel type de maison écologique est adapté à votre terrain, référez-vous aux professionnels de votre région, et prenez éventuellement le temps de vous rendre sur des salons spécialisés pour vous renseigner.

 

Crédits : laurine45 – Chlorophylle (Fotolia)

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply