Les opportunités de télétravail dans le domaine de l’immobilier

La possibilité de travailler depuis son domicile offre de nombreux avantages pour concilier vie privée et vie professionnelle. Cette modalité de travail connaît une forte croissance dans différents domaines, comme le tertiaire et les métiers du web. Est-il envisageable de télétravailler dans l’immobilier ? On vous dit tout.

Une approche différente et novatrice des métiers de l’immobilier

De prime abord, le rapprochement entre immobilier et télétravail peut paraître contradictoire. Bon nombre de métiers du secteur requièrent une bonne expérience du terrain et des déplacements fréquents, ne serait-ce que pour réaliser des visites ou des estimations immobilières.

Pourtant, différentes solutions se sont progressivement développées en ce sens. Il n’est donc pas nécessaire de postuler pour un poste en agence ou auprès d’un expert. De la prise de contact à la partie administrative, de nombreuses démarches peuvent se faire avec un smartphone, un ordinateur et une connexion internet. Plusieurs corps de métiers s’adaptent particulièrement bien à ces conditions de travail :

bureau à la maison

Les avantages du travail à domicile pour un prestataire immobilier

Concrètement, il est plus facile d’organiser ses journées et son planning quotidien : prises de rendez-vous, consultation de mails, gestion du portefeuille clients… La liberté d’action du prestataire est également synonyme d’une meilleure flexibilité dans ses services. Par ailleurs, il gagne en efficacité, et fait preuve d’une plus grande disponibilité.

En ce qui concerne la vie pratique, il est possible de garder ses enfants et de réduire ses déplacements. En complément d’un gain de temps évident, les économies financières se répercutent à court terme sur son budget mensuel. Côté pro, il n’est pas nécessaire d’ouvrir une agence ou de rechercher un bail commercial si l’on veut exercer en tant qu’indépendant.

Vers qui se tourner pour démarrer son activité immobilière en télétravail ?

Il est possible de s’orienter vers des réseaux nationaux ou internationaux qui souhaitent accroître leur impact dans une zone géographique donnée. Ce choix permet de gagner en visibilité et en crédibilité vis-à-vis des acheteurs et des vendeurs. La détention d’une carte professionnelle, d’une formation diplômante ou d’une précédente expérience est néanmoins requise.

En tant qu’indépendant, le salaire d’un agent immobilier est soumis à d’importantes variations. Il peut disposer d’une rémunération de base, la compléter avec des primes au résultat, ou requérir un pourcentage sur la valeur des ventes réalisées. À titre indicatif, un agent débutant peut espérer percevoir entre 1 500 et 2 000 € bruts mensuels.

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.