Comment devenir agent immobilier à son compte ?

Agent immobilier qui fait visiter un appartement à un couple d'acquéreurs

Quelle que soit la ville envisagée, la santé du secteur immobilier reste au beau fixe. Si les prix fluctuent d’une région à l’autre, l’offre et la demande demeurent constantes, garantissant du travail pour les agents immobiliers indépendants. Comment se lancer dans l’aventure de manière réfléchie ?

Les profils requis pour devenir agent immobilier à son compte

En ce qui concerne le profil des candidats, il est nécessaire de disposer d’un diplôme bac 3 dans une spécialité commerciale, juridique ou économique. Un BTS Professions immobilières est également apprécié. Les titulaires d’un baccalauréat doivent attester de trois ans d’expérience dans le domaine. Sans diplômes, cette condition est élevée à dix ans, plus quatre années supplémentaires sur un poste à responsabilité.

Ces critères permettent d’obtenir la carte professionnelle, appelée carte T, indispensable pour devenir agent immobilier indépendant et réaliser, par exemple, une estimation d’appartement à Paris en toute légalité.

En plus de sa formation et de ses connaissances du marché, l’agent immobilier se doit de posséder certaines qualités personnelles. Pour parvenir à exercer son métier, il doit être à l’aise avec les clients et être un fin négociateur. Travailler à son compte implique également certaines responsabilités, que tout le monde n’est pas capable de remplir.

Rejoindre un groupe en tant qu’indépendant ?

Après avoir rempli les obligations administratives nécessaires, l’agent immobilier peut choisir de créer son propre réseau local ou d’adhérer à une franchise. L’avantage de cette dernière est de bénéficier d’une certaine réputation et d’un statut professionnel déjà établis. Attention, il convient de bien faire la distinction entre devenir franchisé et être agent immobilier à son compte pour un réseau. Le premier cas exige un apport et un statut d’entrepreneur.

La seconde possibilité permet de rejoindre une enseigne en tant que salarié free-lance, mais la rémunération se base sur les ventes réalisées. Autre point à garder en tête : si vous démarrez votre activité seul mais que vous venez à recruter des salariés par la suite, le statut de votre entreprise devra évoluer en conséquence.

Bien communiquer avant de se mettre à son compte

Parmi ses tâches de prospection, l’agent immobilier est amené à effectuer l’estimation de maisons et d’appartements. S’il peut réaliser une partie de son travail depuis son domicile, il est néanmoins recommandé de disposer d’un local commercial. Ce dernier permet de gagner en visibilité auprès de la clientèle et des partenaires.

Il convient aussi de mettre en place un site internet pour se faire connaître et pour développer son activité plus rapidement. A l’heure actuelle, une présence sur les réseaux sociaux s’avère également indispensable. Plus classique, la carte de visite n’en reste pas moins utile et efficace.

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.