Archive for mai 14th, 2019

Travail à domicile : se prémunir contre les risques de cambriolage

Cambrioleur qui tente de forcer une fenêtre pour s'introduire dans une maison

Travailler à domicile présente de nombreux avantages : autonomie, confort, équilibre vie privée/vie professionnelle… Mais cela implique également certaines responsabilités. Sans la couverture d’une entreprise, vous êtes directement responsable de la sécurité de votre bureau et de votre matériel. Avec les nouvelles technologies, les risques sont également numériques. Quelle que soit la menace, il est important de mettre en place tous les moyens possibles pour se protéger, ainsi que son activité.

Sécuriser sa porte d’entrée

En fonction de l’endroit où vous habitez, les risques de cambriolages peuvent être plus ou moins importants. Dans tous les cas, le risque zéro n’existe pas. La première ligne de défense que vous pourrez mettre en place est votre porte d’entrée. Plus précisément, c’est la serrure de votre porte d’entrée qui va être essentielle. Pour bien la choisir, et bénéficier de la meilleure protection, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel près de chez vous, comme un serrurier intervenant à Lyon 8e ou à Paris 15e par exemple.

En général, on recommande d’opter pour une serrure multipoints. Ces serrures bénéficient en effet de plusieurs points d’ancrage. Ainsi, en cas de tentative d’effraction, le cambrioleur devra s’attaquer à chaque point d’ancrage afin d’ouvrir votre porte. Plus il passera de temps à ouvrir la porte, plus le risque de se faire prendre va augmenter.

Pour encore plus de sécurité, choisissez une serrure bénéficiant du label A2P. C’est le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP) qui délivre cette certification pour attester de la résistance de la serrure contre différents types d’effractions :

  • 1 étoile : effraction « opportuniste » ;
  • 2 étoiles : effraction réalisée par un cambrioleur ;
  • 3 étoiles : effraction réalisée par un « professionnel ».

Sécuriser ses fenêtres et portes-fenêtres

En plus de votre porte d’entrée, pensez aussi à sécuriser vos fenêtres. Dans une maison ou dans un appartement situé au rez-de-chaussée, elles offrent un excellent point d’accès aux cambrioleurs. Elles constituent d’ailleurs le deuxième point d’accès préféré des cambrioleurs.

Au niveau des fenêtres et des portes-fenêtres, 3 éléments sont à prendre en compte pour votre sécurité :

  • Le vitrage : si le simple vitrage n’offre aucune résistance, le double-vitrage n’est pas beaucoup plus efficace. Dans l’idéal, mieux vaut opter pour un vitrage feuilleté ;
  • La quincaillerie : votre baie vitrée aura beau être la plus résistante du monde, si le cadre est de mauvaise qualité, les cambrioleurs n’en feront qu’une bouchée ;
  • Les volets : quel que soit le type de volet (battant, roulant…), privilégiez les modèles avec un IRP (indice de résistance à la pression) le plus élevé possible. Les volets roulants en aluminium sont toutefois une valeur sûre pour votre sécurité.

Bien entendu, vos volets ne seront d’aucune utilité si vous les laissez ouverts… D’ailleurs, certains assureurs disposent de clauses spécifiques à ce sujet. Il peut donc arriver qu’on vous refuse un dédommagement en cas de cambriolage avec volets ouverts !

Cambrioleur qui s'introduit dans une maison par une fenêtre cassée

Source : Getty Images

Risques de cambriolage : pour aller plus loin

Outre votre serrure et vos fenêtres, vous pouvez installer un système de surveillance à votre domicile. Grâce à la domotique, les systèmes connectés sont de plus en plus efficaces et pointus. Ils vous permettent non seulement de garder un œil sur votre logement à tout instant, mais peuvent aussi alerter directement les secours en cas d’intrusion.

Si, malgré vos précautions, vous vous apercevez qu’il y a eu une tentative d’effraction à votre domicile, réagissez tout de suite :

  • Signalez la tentative d’effraction à la police ou à la gendarmerie ;
  • Prévenez également votre assureur, qui pourra vous indiquer la marche à suivre ;
  • Avec l’accord de votre assureur, faites appel à un serrurier à Lyon ou dans votre secteur pour vérifier votre serrure et la changer si besoin ;
  • Allez déposer plainte au commissariat.

Ces démarches doivent être effectuées dans un délai de 48 heures après la tentative d’effraction. Pensez également à prévenir vos voisins pour les avertir du danger.